Dans bien des circonstances, la peur de l’inconnu peut te bouffer les tripes. La cartomancie n’y fait pas exception, puisqu’elle fait appel aux plus grandes peurs de l’être humain : 

  • Ne plus avoir le moindre contrôle sur sa propre existence
  • Savoir ce qu’il pourrait se passer dans l’avenir

Les croyants laissant leur vie entre les mains de Dieu ne sont pas vraiment concernés en général, malgré quelques exceptions. Cependant, beaucoup de personnes ici-bas ont tellement peur de l’inconnu que de simples cartes en carton plastifié peuvent éveiller en elles les plus grandes angoisses. 

Je ne ferais pas étalage ici des personnes ne croyants absolument pas à tout ce qui touche le domaine ésotérique, bien évidemment, puisque ce n’est pas le sujet concerné. 

La peur de perdre le contrôle 

La peur au ventre, angoisses par milliers car tu as un objectif en tête, et tu crains qu’il n’échoue. 

Alors, pris par l’angoisse et la curiosité, tu vas à la rencontre d’une diseuse de bonne aventure, car tu doutes, tu as peur de savoir le comment, pourquoi, s’il y a une réponse, et tu as peur de la connaître ! Mais voilà, la curiosité prends le dessus, elle te dévore. Tu as peur de ce qu’elle pourrait te dire, la bonne femme aux cartes de Tarot(oui, ici c’est une femme, c’est moi qui écris, c’est moi qui décide).

À peine passée la porte d’entrée et un timide bonjour à l’attention de “Mme Irma”, qu’elle t’invite à t’asseoir à sa table, joliment nappée en blanc satiné, agrémenté de quelques artifices, bougies et autres pendules. 

Tu t’assieds face à cette femme, elle te scrute, te transperce de son regard… Tout ceci semble tellement mystique ! La bohémienne t’intime de ne prononcer mot. Intrigué, mais aussi curieux, effrayé, et moqueur… Tu te tais et la laisse faire son “travail”. 

Elle commence à tirer le Tarot, ce jeu même avec tu as l’habitude, d’ordinaire, de jouer avec tes amis autour d’un verre, en soirée. Sauf que là, elle se concentre simplement sur les arcanes majeurs, pas de cartes numérales. 

L’oracle brasse son jeu de 22 lames, le coupe et l’étale face cachée, avant de tirer trois cartes. C’est bien assez pour avoir une idée de ta venue et de ce que tu attends de cette entrevue. 

La première carte est celle du Fou (ou le Mât, selon ta préférence). Elle annonce la couleur :

“Cette carte est celle de ton passé, tu as démarré une nouvelle étape dans ta vie, elle est importante pour toi, car elle est directement lié à ton devenir… Comme ce Fou, tu ne sais pas vraiment dans quelle direction tu te diriges, mais tu as un but à atteindre.  C’est une toute nouvelle expérience dont tu ignores encore tout.”

Ton souffle se coupe brièvement. C’est vrai, elle a raison. Tu as démarré une nouvelle étape importante, mais va-t-elle trouver de quoi il s’agit ? 

La bohémienne t’observe, puis lève un sourcil avant de tirer une nouvelle carte, et la pose sur celle du Fou, comme si elle avait compris ta question. 

“L’Hermite… Cela concerne le travail n’est-ce pas ? Tu te sens perdu, et l’Hermite me dit que tu te sens seul face à tout ceci, tu ne sais pas trop comment t’y prendre, tu as besoin de réfléchir.”

Tu déglutis. C’est une coïncidence, elle avait peu de chance de se tromper après tout. C’est vrai, cette voyante est connue pour éviter les sujets gnan-gnan, cul-cul la praline comme “Vais-je trouver l’amour cette année ???” des pauvres jeunes femmes en mal de tendresse qu’elle a pu rencontrer dans ses débuts. 

Pour en revenir à l’Hermite, tu acquiesces, c’est bien le travail. Tu finis par préciser qu’il s’agit simplement d’un changement de carrière, et que tu t’interroges sur ce plan de vie. 

La dame secoue légèrement la tête de haut en bas, comme si elle comprenait exactement ce que tu voulais savoir. Pour cela, elle enchaîne avec la carte du centre : 

“La Tour (ou la Maison Dieu) est ta carte du présent. C’est un pari risqué, tout pourrait s’effondrer à tout moment.”

Tu commences vraiment à avoir peur à ce moment. Elle a encore raison, car oui, ce changement professionnel est risqué. Tu avais un CDI dans une petite entreprise florissante, grandissante même, mais ça ne te convenait plus, tu en avais marre de tout cela, disons-le clairement. Alors tu as choisi un chemin à risques. Et non des moindres ! La femme qui tire les cartes en face de toi, prends une nouvelle carte, et la pose par-dessus la Tour : 

“L’Empereur ! Ah ! Je ne suis pas surprise ! Toi ce que tu veux, c’est ton indépendance hein ? Tu veux… ta propre entreprise !?”

Cette sorcière a encore fait mouche ! À ce stade, ce n’est plus de la chance, ni même de la coïncidence. Elle sait parfaitement ce qu’elle dit, elle ne te connaît pas, vous ne vous êtes jamais vu, jamais ! Et pourtant elle sait ! Tu commences sévèrement à flipper, toi qui crois sans croire. Tu sais que c’est réel, mais tu refuses de l’admettre. 

Pourtant, ta plus grande frayeur, désormais, c’est cette foutue dernière carte. Celle-là même qui va “décider” de ton avenir, celle qui te fout tellement la trouille que ton ventre en est totalement retourné ! Celle qui va te dire, enfin, si tu as pris la meilleure décision de ta vie, ou bien la pire ! 

La vitesse avec laquelle cette bohémienne retourne cette carte te semble lente, tellement lente que l’on croirait que le temps est sur le point de s’arrêter… 

Et là, le verdict tombe. Ta vie va se jouer maintenant, la femme sourit, elle sait parfaitement de quoi tu as peur désormais, car tout le monde a peur de CETTE carte précisément. Oui, elle sait que maintenant, tu n’as plus peur de l’avenir, mais de la carte, comme si elle était un objet maudit. Tu en oublies totalement qu’il ne s’agit finalement que d’un morceau de carton plastifié. 

Dans un silence ressemblant à l’éternité, la voyante exprime la fin de ce tirage : 

“La Mort !” 

Cette simple dénomination te fais peur au plus haut point. Tellement que tu commences à bégayer : 

“Je vais mourir ???” finis-tu par lâcher dans cette pièce remplie d’objets mystiques en tout genre. 

La bohémienne éclate de rire. 

“Mais non hahaha !!! Absolument pas !!! Cette carte signifie que le changement risque d’être rapide, brutal et douloureux… (tu flippes bien là) MAIS, il est nécessaire pour la suite. Regarde…” 

Attentif comme jamais tu ne l’avais été jusqu’à lors, pas même en cours pendant ta matière favorite, tu vois cette femme prendre la dernière carte de ce tirage, et la poser, retournée, sur cette carte décisive qu’est la Mort : 

“Le Soleil, dit-elle calmement, sereine. Mon ami, ton chemin n’est pas simple, ton entreprise prendra du temps à se monter et à se lancer, mais ne t’arrête pas maintenant, continue sur ta lancée, et ça ira.”

Soulagé, tu souffles enfin. Rassuré, tu te lèves de ta chaise, les mains tremblantes, remercie cette dame chaleureusement et la paye, et repars, empreint de rêves et de détermination. Tu sais que tu y arriveras, et c’est le principal. 

Après quelques instants, la bohémienne range son jeu, le bats à nouveau, et attend patiemment un nouveau client, prête à l’aider de son mieux avec ce quelle est capable de percevoir du devenir. 

Mais que serait-il passé, si la réponse avait été négative ? Si tu avais eu au contraire, la Lune à la place du Soleil ? Ou encore le Diable ? 

Si la réponse finale avait été l’échec, l’abandon, le risque de tout perdre ? Si la réponse de cette femme ne t’avait ni aidé, ni satisfait ? 

Perdre le contrôle de sa vie

Si effectivement la réponse à ta question avait été négative, comment aurais-tu réagi ? 

Beaucoup de personnes seraient effondrées, tristes et désemparées. 

D’autres, auraient vu en cette femme une menteuse, une voleuse, une arnaqueuse même. 

Car selon ses dires, malgré tous tes efforts, rien ne se passera positivement pour toi. Tu vas simplement perdre le contrôle de ta vie. C’est ce que tu crois profondément. 

Pourtant, cette femme, sincère, qui veut vraiment t’aider, n’a fait que te mettre en garde pour que tu puisses gérer ton devenir, et peut-être même arriver à ton objectif. 

Elle aurait pu te dire que tout cela ne servait à rien, qu’il fallait te diriger vers autre chose, ou encore patienter un peu avec ton CDI et attendre le bon moment. 

Mais malgré cela, tu aurais eu la sensation de perdre le contrôle. 

Vois-tu, cette vérité concerne absolument tous les domaines. Professionnel, évidemment, mais aussi personnel, sentimental, spirituel… TOUT ! 

En vérité, tu ne perds aucun contrôle, puisque tu ne contrôles rien, que le hasard est pur et simple, et que malgré quelques touches ici et là d’écrites, la vie est un pur et magnifique hasard. Il ne tient qu’à toi de l’écrire. 

L’importance du libre-arbitre

Beaucoup estiment que la cartomancie n’est qu’une blague, que ce n’est pas réel, mais pour ceux qui, au contraire, y croient dur comme fer, c’est soit le plaisir de découverte, soit la hantise. 

Cependant il ne faut pas oublier que quelle que soit la réponse d’un tirage, nous sommes les seuls et uniques auteurs de notre histoire. 

Il peut arriver malgré cela des exceptions, des choses écrites qu’il est impossible de changer, ou de modifier, car c’est ainsi que la vie est faite. Mais pour le reste, on est libre de choisir ce que l’on fera et comment on le fera. Nous avons le libre-arbitre. 

Laisser un commentaire